L'objet de la nostalgie

Des objets de mon enfance, de ma famille, une enfance qui ne s’efface jamais tout à fait...

L’enfance qui ne s’efface jamais tout à fait, le passage du temps, demeurent en nous, tapis dans l’ombre. Des situations précises remontent à la surface. Les objets usuels du quotidien qui jalonnent nos existences prennent une tournure suscitant et convoquant la nostalgie. Et c’est parce qu’ils touchent à l’essentiel que nous les considérons non sans tendresse. 

 

Les souvenirs s’égrènent lentement et parviennent à éveiller en nous tout un univers. Instants éclairés, instants chamarrés qui reviennent sur des pans entiers du passé. Dès lors, la nostalgie s’installe, y laisse ses marques et participe au voyage. 

 

     contact : 

       anne.lou.photographe@gmail.com

    Tel: 0675720667       membre de l'ADAGP, Paris 

 © copyright Anne LOU / ADAGP, Paris